Bienvenue sur le site officiel de la commune de Morsiglia

Accueil - Histoire de Morsiglia - Morsiglia en 1900

Regards sur le passé de Morsiglia
Le village en 1900





L'activité économique au début du XX ème siècle

Il n'existe pas de document spécifique ou d'inventaire précis en ce domaine. Il a donc été réalisé une étude des recensements de la population aux alentours de 1900 ; ces renseignements ont été ensuite confrontés a diverses données de terrain et à la mémoire locale.

Avec une population variant autour de 700 habitants, la commune représente un micro marché qui doit couvrir l'essentiel de ses besoins.

Il a donc été choisi de se fixer sur les deux décennies précédant la Première Guerre Mondiale ; celle ci bouleversera un équilibre peu à peu établi depuis dune cinquantaine d'années.

Les activités agricoles et maritimes prédominent, ce qui s'exprime très souvent par la profession indiquée comme " marin agriculteur ". La main d'œuvre féminine est importante et le terme " ménagère " va bien au delà des seules activités de tenue d'une maison.

L'étude des recensements de 1896 à 1911 permet de retenir les renseignements suivants, et d'établir une évaluation moyenne des activités et des personnes qui y sont attachées.

Nature de l'activité Nombre d'actifs Observations
Agriculture
Propriétaires agriculteurs(vigne, oliviers, cédrats, cultures vivrières) 60 (dont 40 femmes) Les femmes et filles de la famille sont actives au même titre que le propriétaire ; la culture du cédrat exige beaucoup de main d'oeuvre
Bergers 6 Caprins et ovins
Ouvriers agricoles, ouvriers, journaliers 60 (dont 40 femmes) Bûcherons, manœuvres, saisonniers ; a noter que la part élevée des femmes s'explique par l'absence d'un grand nombre d'hommes marins ou marins pêcheurs
Commerce et Industrie
Commerce de détail, épicerie 3 boutiques Pecorile, Stanti, Mucchietta
Halles et entrepôts 1 halle et 22 " magazzini " La halle est à Mute - le Casone - ; les " magazzini " sont les rez de chaussée du hameau de MuteOn y dépose tonneaux de vins et cédrats au moments des échanges
Fours à chaux 3 Ils sont actifs jusqu'à la Guerre
Maçons 4 3 maçons et 1 apprenti
Boulangeries 2 fours Pecorile, (actuelle agence postale) et Stanti (Casa Lucca)(a noter de nombreux fours privés)
Transports 3 Un loueur de voitures et 2 cochersUn service automobile avec Bastia existera dès avant 1914
Cordonniers 2 Les chaussures manufacturées restent un luxe et on va beaucoup à pied...
Menuisiers 4 1 à Pecorile (maison Vescovali) et 1 à Stanti.
Forgeron 2 Mute et à Stanti.
Boucherie (installation) 1 Pecorile (actuel bar)
Bars - buvettes 2 Tous les 2 à Pecorile
Fonctionnaires
Religieux salariés 2 (avant la loi de séparation)
Garde champêtre 1
Douaniers 2 Maison dite "de la douane"
Cantonnier 1
Instituteur 2 1 école de garçons et 1 école de filles
Marins et Pécheurs 80 Les marins sont le plus souvent à la marine marchande ; les pêcheurs sont eux mêmes des anciens marins combinant pêche et agriculture ; il n'y a pas de pêcheurs professionnels,mais 2 capitaines de la Marine Marchande.



D'autres activités sont saisonnières ou liées à un domaine précis, le plus souvent agricole ; c'est le cas des pressoirs à vins, plus d'une vingtaine. Ils sont soit installés dans les caves de maisons des propriétaires (cf propriétaires exploitants), soit disséminés dans les vignobles. Les pressoirs à huile, d'une technologie plus élaborée, sont le plus souvent dans les hameaux (au moins 6 sont en activité régulière ).
Deux moulins à eau (L'Onda et Fondu Biancu) fonctionnent rarement ; quand aux moulins à vent (2) ils ont cessé toute activité vers 1850/1860.

Sommaire

Histoire

Visite

Le patrimoine

Le vignoble

Les services

Liens

Courriers



maure