Bienvenue sur le site officiel de la commune de Morsiglia

Accueil - Le patrimoine - Les moulins de Morsiglia

Les moulins de Morsiglia

(Extraits de la Monographie de Morsiglia par l’Abbé Lebonvallet, 1955)

 

Les moulins à vent
 

Les moulins à vent sont d'origine orientale  ; les plans ont été rapportés en Europe par des croisés au XIème siècle.
Les deux moulins à vent de Morsiglia sont bâtis à l’extrémité d'un promontoire, au lieu dit Monte Grosso. Ils sont éloignés
l'un de l'autre d'environ trois cents mètres.
Ils dominent la mer à pic, et sont exposés à tous les vents  ; le premier appartient
aux héritiers Procaccini et le deuxième appartient aux héritiers Ghielfucci.
Ce dernier est de forme cylindrique, de 20 m. 90 de circonférence et de 7 m. 50 de hauteur. L’épaisseur de la muraille est
de 1 m. 40, le diamètre de la salle du rez-de-chaussée est de 4 m. 50. Il y a deux portes, en face l'une de l'autre et
orientées nord-est, sud-ouest. La hauteur de la porte est de 1 m. 90, et  la largeur de  0 m. 80. Au rez-de-chaussée, une
sorte de niche est ménagée dans la muraille pour contenir deux sacs, lesquels recevaient, par deux manches, l'un la
farine, l'autre le son. Un escalier de pierre, prenant son départ près de l’entrée nord-est, compte 19 marches. Au premier
étage, la muraille a 1 m. 10 d'épaisseur et la salle où se trouvent les meules, mesure 4 m. 60 de diamètre et 2 m. 10 de
hauteur  ; deux petites fenêtres de 0 m. 90 x 0 m. 60 éclairent cette pièce.

Ces deux moulins à vent ont cessé toute activité vers 1850  ; aujourd'hui ils sont en ruines.

* Des éléments de la machine à vent sont exposés près du Couvent ; ils ont été retirés du maquis environnant le site
en 1998.


Les moulins à eau 

Il y a trois sortes de moulins à eau : le moulin à roue, ou bien à auges horizontales, le moulin à aubes, l'aube plonge perpendiculairement dans l'eau, ce qui est surtout avantageux pour les petites chutes d'eau, c'est précisément ce
genre de moulin que nous avons à Morsiglia, près de la source du Santuario.
Ces moulins à eau de Morsiglia sont situés sur les deux torrents à proximité du village. 

Sur le Fiumi Majo, le premier moulin (dit de A Filetagna, la fougère) appartient à M. Dominique Agostini  ; situé sur la rive
droite du torrent, en aval du pont sur la route nationale, c’est une construction en pierres qui mesure 4 m. 20 de longueur sur
3 m. 65 de largeur, à l'intérieur.
La porte d'entrée est basse et étroite, elle mesure seulement 1 m. 60 de hauteur sur
0 m. 60 de largeur.
Le diamètre de la meule supérieure est de 1 m. 1 5 sur 0 m. 23 d'épaisseur. Dessous le moulin,
l'arche mesure 2 m. 50 de largeur et 1 m. 50 de hauteur sous voûte. Dans cet espace se mouvait la roue du moulin. L'eau
était amenée par un petit canal, une vanne réglait le débit de la houille blanche.
 

Plus bas, non loin du Couvent, quelques arches subsistent sur le torrent. Il est probable que les moines furent jadis
propriétaires d'un moulin en cet endroit, car tout couvent devait être équipé pour subvenir a tous les besoins de la
communauté : moulin, four, atelier de cordonnerie, etc. . .
 

Plus bas encore, sur la rive droite, s'élèvent les ruines du Moulin de A Londa. Le cadastre nous indique que ce
moulin appartenait en 1854, aux frères Semidéi, de Morsiglia (Pecorile). Le moulin de A Londa était le plus grand de tous
ceux édifiés sur le territoire de la commune. Nous sommes ici dans un moulin a grignons d'olives. La salle mesure
6 m. 5O de longueur, la porte d'entrée a 2 m  de largeur. Une meule mesure 0 m. 6O de diamètre sur 0 m. 2O
d’épaisseur.
On remarque plusieurs cuves, l'une rectangulaire de 2 mètres de longueur sur 1 m. 40 de largeur et
1 m. 20 de hauteur. D
eux cuves rondes sont superposées, l'une en retrait, a la façon d'un pressoir. La cuve supérieure a
1 m. 10 de diamètre, sur 0 m. 60 de profondeur  ; la cuve basse mesure 0 m. 80 de diamètre sur un mètre de profondeur.

Sous le moulin, l'arche mesure 2 mètres de largeur et 1 m. 75 sous voûte à quelque distance du moulin, et en amont, se
trouve un grand réservoir (U puzzone) qui mesure 14 mètres de longueur sur 4 mètres de largeur et 2 m. 10 de
profondeur.
Un petit canal amenait l'eau du torrent dans son réservoir qui assurait ainsi la régularité de la force motrice. 

Sur un autre torrent, le Santuario, s'élèvent deux autres moulins.
Premièrement, le Mulinaccio (le vieux moulin). Il appartient à la famille Semidei - Vincentelli. Bâtisse rectangulaire en
pierres sèches de 4 m. 50 côté nord sur 5 m. 60 côté ouest  ; hauteur des ruines 3 x. 20, l’épaisseur des murs, 0 m. 65.
Une ouverture béante, qui jadis servait d'entrée permet de voir à l'intérieur, où il serait imprudent de s'engager étant donné
l'état déplorable des lieux.
Au centre du moulin, gît au milieu des décombres de la toiture effondrée, la meule supérieure
dont l'axe en bois est brisé, la meule inférieure se dérobe aux regards, elle se trouve probablement enfouie sous les
gravats.
Dessous la bâtisse se trouve l'arche, qui mesure 1 m. 75 entre les deux piles et 11 m. 50 de hauteur, là se
mouvait la roue du moulin, le réservoir se trouve en amont un peu plus loin, il recueillait l'eau de la fontaine du Santuario.

Près de la porte, une ancienne meule est a terre, elle mesure 1 m. 1 0 de diamètre.

Le moulin du Fondu Biancu, appartient a M. Pietri, de Morsiglia. Ce moulin, tel qu'il est, a été acheté mille francs...
en ce temps la. La force motrice était de trois chevaux environ.
Ce moulin domine la mer d'une dizaine de mètres de
hauteur, il comprend une salle qui mesure 4 m. 60 de longueur sur 3 m. 40 de largeur. L'entrée est au sud-ouest.
Une
cheminée est ménagée dans la muraille. Une lucarne de 0 m. 80 sur 0 m. 60 éclairait la salle. La meule est installée
sur une sorte de bâti en maçonnerie.
Dessous le moulin, l'arche mesure deux mètres de largeur. Il ne subsiste plus rien
de la roue.

Sommaire

Histoire

Visite

Le patrimoine

Le vignoble

Les services

Liens

Courriers



maure